Tambacounda : les enfants se baignent dans l’eau sale de « dalaba » sans surveillance

Partager avec vos amis
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pendant la saison des pluies, se forme un marigot sur la vallée Tambacounda. Il s’agit de « Dalaba », un cours d’eau saisonnier  qui devient la hantise de beaucoup d’enfants de la commune Tambacounda chaque hivernage. 

Ces enfants se baignent  sans surveillance dans ce marigot sale qui sert d’abreuvoir pour les animaux  et parfois de dépotoir d’ordures.  En dehors des risques de noyade, ces « mômes » sont exposes  aux batteries qui peuvent entrainer des problèmes de santé graves.

Tambaactu.com invite les autorités locales  à prendre  des mesures avant que l’irréparable ne se produise.

 

Par PapaMatar Thiobane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *